Faire un don à une association d’aide aux migrants

Home » Faire un don à une association d’aide aux migrants
Faire un don à une association d’aide aux migrants

La plupart des citoyens qui résident dans un pays ont tous accès à différents systèmes leur permettant de couvrir leurs besoins en termes de santé, d’hébergement, ou encore, en termes de sécurité alimentaire. Cependant, beaucoup de personnes migrantes subissent des inégalités mettant en péril leur bien-être et leur intégration dans la société.

Les migrants amenés à quitter leur pays d’origine sont souvent dans une situation complexe en termes de droit de séjour et de visa. Dans ce cadre, des associations d’aide envers les personnes exilées ont été créées. Elles sont souvent subventionnées par l’État et parrainées par des particuliers. 

Comment venir en aide à ces associations d’aide aux migrants ? Quelles sont les actions que l’on peut entreprendre en tant que citoyens ?

Qu’est-ce qu’une association ? 

En général, c’est une organisation de personnes qui vienne en aide volontairement à des personnes dans le besoin. Elles sont à but non lucratif, et la plupart d’entre elles fonctionnent grâce à des dons et des subventions de l’État. 

Une partie des dons perçus par les associations sont versés en faveur de causes bien définies. 

Une association d’aide aux migrants est spécifiquement axée sur l’aide aux réfugiés ou aux personnes en demande d’asile vivant de manière irrégulière dans leur pays d’accueil. Néanmoins, leurs domaines d’intervention sont nombreux, à savoir : la santé, la nourriture, l’hébergement, l’accompagnement juridique, ou encore,  la réorientation professionnelle… 

Les types et formes de dons aux migrants

Il existe plusieurs types de dons pour les migrants. En effet, si vous souhaitez effectuer un don régulier ou temporaire en faveur des réfugiés, il pourrait être utile de savoir dans quels domaines ils seront versés.

Vos versements, dons, ou encore, legs pour aider les réfugiés sont notamment investis :

  • Dans le versement d’une somme d’argent brute.
  • Par le biais du don en nature : produits alimentaires, meubles, œuvres d’art pour la vente aux enchères.
  • Paiement d’une cotisation régulière à destination de ces populations.
  • Abandon de certains types de revenus comme le loyer d’un bien immobilier.
  • Paiement des frais de déplacement, d’hébergement et nourriture lors des missions d’aide humanitaire des migrants.

Ces types d’aide aux migrants peuvent être effectués par un particulier sans attendre l’intervention de l’État. En plus de ces types d’aide généralement connus, on peut également apercevoir : 

  • Le legs : c’est un transfert d’un bien après le décès de son propriétaire. Il se fait généralement par un acte testamentaire.
  • Le contrat d’assurance vie : il s’agit de désigner une association comme bénéficiaire d’une somme d’argent.
  • Le versement d’une partie du montant de la taxe d’apprentissage en faveur d’une association d’aide aux personnes migrantes.

Comment procéder aux donations envers une association d’aide aux migrants ?

Pour certaines associations d’aide aux migrants, le don via leur site web est envisageable et facilement accessible.

Dans ce contexte, plusieurs montants sont alors proposés, il suffit de choisir et de remplir les mentions obligatoires. Ce type de don s’effectue par virement bancaire. Le donateur recevra un reçu fiscal attestant son apport au profit de l’association humanitaire agissant auprès des migrants et réfugiés.

Pour soutenir les associations, il existe également le don par prélèvement automatique. Ce système permet notamment aux particuliers de donner la somme de leur souhait de manière régulière.

Les dons par courrier, se définissant notamment par l’envoi d’un chèque à l’ordre fourni par l’association d’aide en faveur des migrants concernée sont également répandus.